Connaissez-vous l’histoire de Walid, un joueur du MAAVi Football Club?

« Pour exercer une influence bénéfique sur les enfants, il est indispensable de participer à leurs joies ».

M. Bosco

Il n’y a rien de plus sincère et authentique que le sourire et l’illusion qui se reflètent dans les yeux d’un enfant, et plus encore si cet enfant est UN CRACK! Nous vous présentons Walid, le joueur du groupe A du MAAVI Football Club, doux et agité, plein d’énergie et d’envie d’être le meilleur « football » depuis son arrivée en août dernier, et grâce à une routine d’entraînement les après-midis et à la coexistence avec le reste de l’équipe, il n’a eu aucun problème à s’intégrer avec le reste.

Walid a un rêve, être footballeur du Réal Madrid, de Barcelone, ou jouer un mondial avec l’équipe de football espagnole et METTRE UN BUT COMME CELUI D’INIESTA !  Il n’hésite pas non plus à choisir les mots extraordinaires, l’illusion et la camaraderie pour décrire le MAAVI football Club.

Mais ce n’est pas seulement un phénomène au football, sinon que grâce à l’aide et au soutien académique de la fondation, il est fier de savoir déjà diviser avec des décimales et contrôler l’accent tonique des mots, l’aide qu’il reçoit lui est utile.

Toutes ces émotions que nous vivons aujourd’hui sont l’établissement de valeurs et d’expériences qui font déjà des brèches chez Walid, qui changent son présent, modifient sa pensée et créent des souvenirs qui rempliront son avenir.

L’équipe du MAAVI football Club et de la Fondation MAAVI s’efforce d’aider de nombreuses familles à mettre en place un programme d’éducation et d’intégration qui inculque des valeurs telles que la camaraderie, l’étude, le respect, la patience, l’effort, le sacrifice, et tout cela par la discipline sportive chez les enfants de 4 à 17 ans. Nous n’oublions pas d’inculquer à la fois, des habitudes de vie saines, de renforcer l’école et de rechercher l’intégration professionnelle des parents.

Walid est déjà un nom qui résonne dans la fondation, nous n’hésiterons pas à réaliser ses rêves, et nous serons assis au premier rang pour le voir triompher.